L’usage d’un poème non-ponctué dans l’enseignement du FLE

Par Zahraa Mouayed Abbas

Abstract


 

Sommaire

   Au programme du FLE, l’apprenant a l’occasion d’aborder de petits poèmes, publiés dans les manuels d’apprentissage du français. Ces poèmes sont le plus souvent ponctués de sorte qu’il puisse  les comprendre et les lire facilement. L’absence de la ponctuation est considérée pour lui comme un test lui permettant d’évaluer ses capacités dans ce domaine.

   Au début, l’apprenant n’attache pas trop d’importance à la ponctuation car il ne pense pas qu’elle soit importante pour la compréhension  du texte abordé. Les poèmes de Jacques Prévert  sont les plus convenables à ce travail en raison de leur simplicité et du langage parlé qui y est utilisé L’étudiant se familiarise le plus rapidement possible à cette poésie parce qu’il pratique ce langage tous les jours.

   Un travail comme celui-ci incite l’apprenant à la recherche d’autres éléments linguistiques telles l’intonation et la phonétique qui lui facilitent  l’étude du rythme qui s’appuie lui-même sur la ponctuation.

 


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Department of Scientific Publication Office:  The Central Library of Salahaddin University-Erbil, Kirkuk Road, Erbil, Kurdistan, Iraq. Phone:+964 (0)66 2580274, email: zanco.humanity@su.edu.krd. www.su.edu.krd, www.zancojournals.su.edu.krd 

Copyright and Reprint Permission: It is the policy of ZANCO to own the copyright to the technical contributions it publishes and to facilitate the appropriate reuse of this material by others. Photocopying is permitted with credit to the source for individuals for individual use. All ZANCO Journals are Open Access Journals.

Copyright © 2015 . All Rights Reserved. Salahaddin University - Erbil